Les fermes industrialisées sont constituées par des éléments triangulés en bois de faibles sections. Les assemblages sont réalisés  par des connecteurs en acier galvanisé. Par leurs principes constructifs, elles s'inscrivent dans une logique de fabrication industrielle. Les fermettes constituent des éléments de charpente légère et capable de franchir des portées jusqu'à 20 mètres.

 Grâce à ces qualités, elles permettent d'utiliser des parois intérieures non porteuses et offrent une grande flexibilité dans la conception des espaces intérieurs. Ce type de ferme, très économique, peut épouser pratiquement toutes les formes -y compris les courbes- et peut être utilement conçu comme des poutres de grand élancement. Au contraire des systèmes traditionnels elles fonctionnent dans une logique de charges distribuées. Elles prennent appui soit sur des murs soit sur des poutres. Un plafond vient se fixer sous les entraits lorsque les combles ne sont pas utilisables.


Explications